La gouvernance des PME familiales au Tchad : une performance améliorée par les caractères familiaux plus que par les facteurs d’altruisme

Abstract

La présente recherche s’intéresse aux liens entre la gouvernance et performance des PME familiales au Tchad. L’étude porte sur 182 PME familiales tchadiennes appartenant à des secteurs d’activités variés. L’enquête repose sur une méthode hypothético-déductive. Les résultats de ce travail montrent que l’impact de la gouvernance sur la performance est significatif. Une Analyse en Composantes Principales (ACP) dégage des facteurs spécifiques en trois groupes de variables gouvernance, altruisme et caractères familiaux. La régression factorielle par degré de significativité respectif et d’importance des facteurs montre que les facteurs relations et délégations,  le formalisme de la gouvernance, relations internes (au groupe familial et de management), formations et expériences et conflits professionnels structurent la relation gouvernance-performance de ces PME. Enfin, l’impact de la variable altruisme sur la performance est non significatif, contrairement aux attentes issues de la revue de littérature. La portée de ces résultats est finalement discutée.

 

Keywords: Entreprise familiale, Entreprise informelle, Entreprise non familiale, Gouvernance, Intendance, PME, Performance, Tchad.


Article Review Status: Published

Pages: 1-24 (Download PDF)

Creative Commons Licence
This work by European American Journals is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License