Du Liberia En Guinee En Passant Par La Sierra Leone. Quelques Facteurs Socioculturels De La Propagation Du Virus Ebola En Guinee Conakry

Abstract

La fin de l’année 2013 a été marquée par le vent d’épidémie à virus Ebola sur plusieurs pays de l’Afrique subsaharien. Au nombre de ces pays, figure la Guinée Conakry où le phénomène a semé assez de désolation eu égard à sa propagation vertigineuse dans la population sur une longue période.  L’Etat Guinéen a œuvré avec ses partenaires au développement pour l’éradication de l’épidémie dans le pays. Mais, malgré les efforts de l’Etat et de ses partenaires, le virus Ebola s’est propagé comme une trainée de poudre, semant sur son passage psychose et destruction humaine.  L’objectif du présent papier est de faire ressortir les supports sociaux de cette propagation et ce, malgré les interventions de l’Etat et des partenaires au développement. De façon spécifique, l’article met en évidence les  ressources sociales qui  accompagnent et légitiment la propagaton rapide du virus Ebola dans les communautés de la Republique de Guinée ainsi que les modalités de recours ou non aux offres publiques de santé que cela implique. Au plan méthodologique, l’article repose éssentielement sur une approche qualitative axée sur des entretiens, des focus group et de la recherche documentaire.

Keywords: Ebola virus, Guinea, Spread


Article Review Status: Published

Pages: 20-28 (Download PDF)

Creative Commons Licence
This work by European American Journals is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License